• Suisse / Schweiz

Mythes sur les courbatures

courbatures

Les courbatures du lendemain sont l’une des parties les moins appréciables de l’exercice physique. En outre, il y a beaucoup de mythes autour d’elles : eau sucrée, anti-inflammatoire, faire le même exercice plusieurs fois et nous en passons …

Dans ce post, nous voulons clarifier une fois pour toutes ce que sont ces douleurs, pourquoi elles surviennent et démentir tous les mythes qui les entourent.

Les douleurs musculaires apparaissent généralement entre 24 et 72 heures après un effort physique. Bien qu’elles puissent irradier la douleur sur toute la masse musculaire, la chose la plus habituelle c’est qu’elles soient situées dans la partie distale du muscle, où le tissu conjonctif est de plus grande taille.

Les conséquences peuvent déjà être connues, mais comprennent une raideur ou une perte de résistance, une hypersensibilité dans la zone touchée par les courbatures et une diminution du mouvement des articulations.
Commençons avec les mythes!

Si vous avez une raideur, répétez l’exercice pour les faire disparaître.

Bien que nous puissions penser que nos muscles nous font mal parce que nous ne sommes pas habitués à faire cet exercice, le répéter peut aggraver la situation. Si vous forcez sur un muscle endolori, vous pouvez provoquer une rupture et une douleur plus intense et prolongée dans le temps.

Eau sucrée, remède de grand-mère contre les courbatures.

Peut-être la légende la plus répandue. L’origine de ce remède sans autre effet que le placebo est dans la théorie selon laquelle les courbatures ont été produites par la formation de cristaux d’acide lactique. Cependant, il n’y a aucune preuve scientifique que cela se produise.

Pour éviter les raideurs, étirez-vous avant et après l’effort.

Bien que l’échauffement et l’étirement fassent partie intégrante de l’exercice, vous éviterez davantage la rigidité en prenant le temps de vous étirez. Vous pouvez éviter les blessures si vous préparez le muscle pour l’exercice, mais pas les micro-déchirures qui sont à l’origine des courbatures.

Si vos muscles vous font mal, c’est parce que l’entraînement a été productif.

Ça n’a rien à voir avec ça. La rigidité est une conséquence du surmenage mais n’est pas synonyme d’une bonne routine d’exercice.

Une raideur accompagnée d’une douleur modérée est habituelle, surtout si vous venez de commencer à faire de l’exercice ou si vous récupérez une routine que vous n’avez pas suivi depuis un certain temps. Si la douleur augmente et est très intense, vous pouvez prendre un anti-inflammatoire sous surveillance médicale, mais vous n’avez pas à faire plus d’exercice ni à boire de l’eau sucrée.

Si vous souffrez de raideur, la meilleure chose à faire est de rester au repos jusqu’à ce que vous ayez récupéré à cent pour cent afin d’éviter de forcer sur vos muscles. Vous pouvez également choisir de masser la région et d’appliquer du froid et de la chaleur pour favoriser la circulation dans le sang.

Vous êtes désormais parés pour commencer votre sport sans risque de courbatures ! A vos joggings !

Partager cette publication



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.